Comment gérer les émotions de l’enfant?

colere-enfant

Dans cet article je voulais vous parler de la psychothérapeute Isabelle Filliozat que j’adore.

Je vous propose d’aller vite écouter ses conférences:

Seule l’écoute est nécessaire (la deuxième est d’ailleurs qu’audio), donc vous pouvez même l’écouter dans les transports ou quand vous marchez.

Elles sont d’une aide considérable quand on s’occupe d’un ou plusieurs jeunes enfants. Elle donne des pistes concrètes pour les parents qui ne savent plus quoi faire avec les pleurs ou les colères d’un enfant.

Je vous note aussi 3 livres sur les émotions pour les enfants de plus de 18 mois. Discuter avec ou sans support sur les émotions, peut aider l’enfant à comprendre ce qu’il vit.

      • Grosses colère de Mireille d’Alancé
      • La couleur des émotions d’Anna Llenas
      • Content, faché, collection Nathan comme un grand

Quels jeux pour un enfant entre 9 mois et 3 ans?

IMG_6157

Votre enfant grandit et vous ne savez pas quoi acheter pour l’éveiller, cet article est fait pour vous.
Il a entre 9 mois et 3 ans. 9 mois étant l’âge approximatif où l’enfant ne découvre plus, systématiquement par la bouche.
Le mieux est d’éviter les jeux électroniques avec beaucoup de sons et de lumières qui renvoient trop d’informations à l’enfant. L’enfant peut être perdu et fatigué face à ce genre de jeux.
Aussi, le mieux est de réduire les jeux multifonctions et de se tourner vers les jeux qui n’ont qu’une fonction afin que l’enfant comprenne le sens du jeu.

Pour sa motricité fine (les petits muscles) vous pouvez lui proposer des :
– Balles plus ou moins grosses (les enfants adorent lancer donc laissez-leur l’occasion de le faire avec des balles légères … ou pas)
– Colonnes avec anneaux
– Bouliers
– Boîtes à formes
– Jeux d’association d’images puis loto des images
– Abaques de plus en plus difficiles
– Colorino
– Tours
– Instruments de musique
– Gros légos, puis des moyens et enfin des petits légos et clipos
– Voitures/ camions/ Trains (les filles aussi aiment y jouer).
– Wagons qui s’accrochent entre eux
– Puzzles de plus en plus difficiles

Voilà un exemple de jouets disponibles dans les magasins Oxybul et Nature et Découverte.

Pour la manipulation et la production :
– Pâte à sel et pâte à modeler avec ustensiles et emporte-pièces
– Jeux et transvasement d’eau, de sable ou de pâtes (avec différentes contenants)
– Peinture
– Craies
– Feutres et crayons de plus en plus petits. Privilégiez les très grandes feuilles car l’enfant n’a pas la capacité de faire des petits mouvements au début.

Pour la motricité globale (les gros muscles):
Privilégiez le chariot de marche plutôt que le youpala. La gestion de l’équilibre et du poids sont meilleures et votre enfant aura une meilleure perception de son corps.
Puis, quand il aura acquis la marche, vous pouvez lui proposez un porteur.
Pour les parents qui ont de la place :
– le tunnel aide à la marche à quatre pattes,
– les tentes et tipis créent un espace intime pour l’enfant, il se cache, y rassemble ses jouets, y regarde ses livres, etc.
– la piscine à balles aide a mieux percevoir son corps.
Je vous donne une astuce pour que votre enfant vous aide à ranger les balles: achetez des seaux en plastique et demandez- lui de les mettre dedans, puis de les vider dans la piscine. Vous pouvez même, lui proposer de le faire avec une pelle, ça peut l’amuser aussi.
Pour les parents qui ont moins de place : la tente peut être remplacée par une cabane faite d’un drap en dessus d’une table et le tour est joué!

Pour le symbolisme (reproduire ou mettre en scène des situations) :
Dinette/ établi/ malette du docteur/ baignoire pour bébé/poussette/ etc permettent à votre enfant de reproduire les scènes passées ou d’en imaginer d’autres.
L’enfant reproduit les gestes de ses parents. S’il voit son papa pousser la poussette pour aller à la crèche, et maman cuisiner, il pourra les imiter.
La malette du docteur peut aussi aider à dédramatiser la séance du médecin.
Les petits garçons aussi ont le droit aux poupées, pour jouer à tout ça, c’est plus facile.
Vous pouvez acheter des couche taille 1, votre enfant s’amusera à mettre des couches à sa poupée.
Les petites figurines ou personnages. A savoir, les enfants préfèrent jouer au début avec des petits animaux car ils ont plus de facilité à s’identifier à eux.

Et n’oubliez-pas les livres. Plus tôt vos enfants commencent, plus tôt ils auront se goût de la lecture. La lecture aide au langage et à l’imaginaire.
Privilégiez les livres cartonnés pour commencer et en parallèle donnez-lui des feuilles blanches qu’il aura le droit de déchirer. Expliquez-lui qu’il a le droit de déchirer les feuilles blanches mais pas les pages du livre.

Les déguisements et le maquillage :
Les enfants mettent du temps à percevoir leur corps et leur reflet, du coup ne brusquez pas un enfant à se maquiller ou se déguiser. En regardant son reflet, il pourrait être étonné et inquiet.
Commencez par des accessoires : sacs, chaussures, lunettes, chapeaux puis augmentez petit à petit en fonction de ses envies.
Les sacs, quelle merveille pour les petits. Ils adorent y mettre plein de jouets dedans et les amener d’un endroit à un autre.

Quelles questions poser à l’assistant maternel ou à la crèche?

A ce soir!

Questions à poser à l’assistant maternel (hé oui, il existe des hommes qui exercent ce métier):

– Son agrément est pour combien d’enfants?
– Ses horaires? Est-il souple s’il y a un retard?
– Où les enfants jouent-ils dans la journée? Dans le salon ou dans une chambre?
– Où dorment les enfants? (Il est censé vous faire visiter les pièces où vont être accueilli votre enfant)
– Où mangent les enfants? (A t-il le mobilier et les ustensiles adaptés pour chaque tranche d’âge? )
– La nourriture et les couches sont-elles fournies?
– Renouvelle – t- il ses jeux souvent? (Cela fait parti du prix)
– Quels sont ses tarifs? (J’imagine qu’on ne l’oublie pas cette question)
– Comment cuisine t-il? Si c’est fait maison, quand cuisine t-il?
– Fait- il des sorties? (Marché, bibliothèque, parcs, RAM)
– Combien de temps dure la période d’adaptation et comment se découpe t-elle? (La première journée il ne doit pas y avoir de séparation. Il faut que bébé se sente a l’aise, qu’il vous voit discuter avec le professionnel, pour être en confiance)
– Que propose t-il comme activités pour un bébé? Et pour un enfant de plus d’un an? (Vous pouvez lui demander de voir ses jouets)
– Que pense t-il du doudou et de la tétine?
– Si un enfant fait une bêtise que fait-il?


Questions à poser au directeur à l’adjoint de la crèche pour le premier contact:

-Y a t-il un projet d’établissement? (A signer normalement)
Et Un projet pédagogique? (Si vous pouvez le lire)
– Y a t-il des pédagogies particulières au sein de la crèche? (Loczy, Montessori..)
– Y a t-il des partenaires? (bibliothèque, médiathèque, maison de retraite…)
– Les enfants font-ils des sorties (Marché, spectacles…)
– Quelles sont les amplitudes horaires de la crèche?
– Quels sont les jours de fermeture de la crèche?
– Y a t-il une crèche de regroupement si fermeture tout le mois d’août par exemple?
– Combien de professionnels par section*? Combien de diplômés éducateur ou auxiliaire de puériculture? (Les autres sont des CAP petite enfance ou des BEP sanitaire et social normalement)
– Les enfants ont ils des professionnels référents*² ?
– Le lait est à fournir? Les couches? Les crèmes?
– Si votre enfant a  maladie contagieuse, l’éviction est-elle obligatoire?  Y a t-il une défacturation des jours d’éviction?
– Si vous appelez pour un retard ou une absence, quel numéro et jusqu’à quelle heure c’est le mieux d’appeler?
– Le paiement est-il mensualisé? Lissé sur l’année? Comment sont facturées les heures supplémentaires?

Ensuite, en crèche, votre enfant sera accueilli dans sa section, et là un professionnel discutera avec vous des habitudes de votre enfant. Il prend souvent des notes et vous pourrez lui préciser des éléments qui vous semble importants.

Pour finir, si vous en avez besoin, n’hésitez pas à demander, si vous pouvez appeler pour savoir si tout va bien. Les premières petites journées de séparation paraissent parfois longues, il est légitime d’avoir des nouvelles de son tout petit.

* Une section est aussi appelée « unité de vie ». Elle représente l’espace, ou la pièce où va être accueilli votre enfant. Souvent les crèches en possèdent 3: petits/moyens/grands. Mais parfois certaines sections sont d’âges mélangés.

Un référent est un professionnel qui est désigné par la direction de la structure après concertation avec l’équipe.
Ce professionnel est plus particulièrement responsable d’accompagner les enfants dont il est référent ainsi que leurs parents, au cours de la période d’adaptation d’abord puis tout au long de l’année (dite scolaire) qui s’engage. Il assure le suivi de l’enfant et ses parents.
Il est présenté et se présente ainsi à l’enfant et à ses parents dès les premières rencontres au sein de la structure d’accueil. Il est identifié et reconnu comme tel par l’équipe.
En fonction de l’âge des enfants et de la taille des groupes d’enfants, un professionnel peut être référent de 5 à 8 enfants.

Le conseil constitutionnel décide que la fessée restera autorisée

fessee-ff

La France avait été épinglée en mars 2015 par le Conseil de l’Europe pour n’avoir pas interdit clairement toute forme de châtiment corporel envers les enfants, contrairement à une majorité de ses voisins. En février 2016, le comité des enfants de l’ONU avait également demandé à la France « d’interdire expressément les châtiments corporels dans tous les milieux, y compris au sein de la famille».

Le Conseil constitutionnel a censuré le 26/01/2017 pour des raisons de forme le refus des violences corporelles des parents envers les enfants, telles la fessée, inscrit dans la loi Égalité et citoyenneté, mais qui avait été contesté par des sénateurs du parti Les Républicains.

Marion Cuerq, réalisatrice de 24 ans a produit un film qui s’intitule « Même qu’on naît imabattables »
Ce documentaire nous invite au cœur d’une génération d’adultes ayant grandi en Suède, dans un pays où il est interdit d’humilier les enfants depuis 40 ans.

Si comme moi, vous vous sentez concerné par le projet, participez à sa sortie. Les dons commencent à 1€.

https://www.touscoprod.com/fr/imbattables

 

 

Cette jeune réalisatrice française devenue suédoise a publié un échange qu’elle a eu avec un enfant suédois:

Il avait 6 ans.
 » – Marion, tu sais ce que tu as dit tout a l’heure…
J’étais dans la cuisine. Lui avait laisse la Wii pour venir me rejoindre. Il se posait devant moi, là, intrigué, regard interrogateur.
– Oui, bonhomme ?
– Ce que tu as dit tout à l’heure, sur les enfants dans ton pays…
On discutait avec les enfants, ils venaient de rentrer de l’ecole. Et je leur avais dit au cours de la conversation, je ne sais plus ni pourquoi ni comment, mais je leur avais dit.
– En France, on a le droit de donner des fessées aux enfants. Ou même des gifles.
– C’est quoi une gifle ? avait demande bonhomme, le regard tourne vers sa grande soeur.
Mais sa grande soeur, 8 ans, n’avait pas l’air plus au courant.
Je lui repondais :
– C’est une tape, sur la joue.
Bon euh les enfants, un tournoi de trampoline ca vous dit ?
Cris de joie. Et on était tous partis sauter joyeusement dans le jardin. Tout était oublie.
Mais voilà que le soir, le ventre plein et allongé sur le canapé dans son monde de Super Mario, petit bonhomme s’était levé et était venu me voir.
– Oui tu sais, ce que tu as dit tout a l’heure sur les enfants en France. Qu’on pouvait les taper. Ils doivent avoir les joues toutes bleues !
En disant cela, il agitait machinalement son poing dans l’air. Je lui depliais alors les doigts.
– Non bonhomme, ils tapent pas avec le poing, sinon c’est consideré comme de la maltraitance. Ils tapent avec la main plate, comme ça (je mettais une tapette sur ma joue avec sa main.)
Yeux Ronds. Il répétait le geste en se donnant une claque.
– Aie ! Ca fait mal en plus !
– Euh oui bonhomme, ça fait mal.
– Mais alors si je comprends, ils ont le droit de taper mais pas avec la main fermeé. La main fermee c’est de la maltraitance, et la main ouverte ils trouvent ça pas grave ! Mais que la main soit ouverte ou fermée, ca fait tout aussi mal a l’intérieur non ?
– Bien suû bonhomme et tu sais, on est beaucoup à se battre pour que la France vote une loi. Comme ici.
Silencieux. Il restait silencieux. Il reflechissait. Jusqu’a ce que :
– Mais Marion, alors si je vais en France, je vais me faire taper ! Parce que je suis un enfant !
Son regard était serieux, inquiet.
Il continuait :
– Imagine tous les enfants qui doivent se faire taper par des adultes, dans la rue, dans les magasins… Et ils disent quoi les parents Marion hein ?! Ils laissent pas faire quand même ?!
Et là j’ai compris. J’ai compris que petit bonhomme 6 ans, qui n’a jamais reçu une claque ou même vu un autre enfant en recevoir, petit bonhomme qui n’avait jusque la même pas idée que tous les pays ne considéraient pas les enfants comme chez lui en Suede, il ne comprenait pas.
Je lui avais dit qu’en France on avait le droit de taper les enfants. Mais je lui avais pas dit que c’était justement les parents qui donnaient claques et autres fesseés. Pour lui des parents qui tapent, ça n’existe pas.
Je me rapprochais un peu de lui et lui caressais la joue.
– Mais bonhomme, même si tu allais en France, personne ne te taperait. Ce sont les parents francais qui donnent des claques à leurs enfants, pas les inconnus.
Je crois que cette conversation, du haut de ses 6 ans, il s’en souviendra toute sa vie.
Des parents qui tapent leurs enfants. Quelle idée intergalactique !
Pour petit bonhomme ça n’avait tout bonnement pas de sens. Impensable, INCOMPREHENSIBLE.
Les parents. Ceux qui cherissait l’enfant, qui l’aimait, qui aurait tout donné pour ce petit être. Et qui pouvait aussi… le taper.
Ca n’était pas de ce monde. Il n’avait jamais vu ca, ou encore moins vécu la chose et aucune image ne venait a son esprit quand on abordait le sujet. Rien. Nada.
Taper un être que l’on aime, voilà que je lui racontais une chose bien étrange !
– Mais tu sais bonhomme, en France il y a des gens qui font tout pour que ça change. Pour que les enfants aussi soient respectes.
Il m’avait regardé:
– Tu vois Marion, un jour les enfants en France ils seront protégés eux aussi. Et toi quand tu seras très vieille, tes petits enfants ils te demanderont comment c’était avant, quand les parents avaient le droit de taper sur leurs enfants.
– Eh oui, bonhomme.
– Toi tu pourras dire a tes petits enfants que tu as fait partie de ceux qui ont travaillé pour que ça change. Tu pourras leur dire que tu travaillais pour une loi, une loi comme en Suède. Et tes petits enfants, ils seront contents, ils seront fiers.
Il avait fait une pause.
– Même si en fait ils seront sûrement comme moi. Ils comprendront pas trop. Parce que quand même hein, c’est vraiment bizarre de taper ses enfants. »

La mère parfaite est une mytho

1540-1

« Vous êtes une mère de famille nombreuses, une « single mum », une femme enceinte, ou encore une « wannabe maman »? […] Vous n’en pouvez plus des réseaux sociaux saturés par des mères plus que parfaites qui affichent abdos en béton et jambes galbées quinze jours après leur accouchement qui restera, bien sûr, le « plus beau jour de leur vie !!! »? »

Virginie Duplessy

Ce livre est pour vous! Il déculpabilise et ça fait un bien fou.

Rapide et facile à lire, vous aurez même le temps de le lire pendant votre congé maternité! Dingue!

Et pour les fans, le volet 2 est sorti!

Bonne lecture

 

Les jeux n’ont pas de sexe

 PABLO_POUPEE

La semaine dernière, j’ai dû faire une course au magasin de jouets la Grande Récrée. La division des jouets par genre m’a hissé les poils. J’ai compris qu’en tant que parent, on est tenté de suivre ces grands rayons roses pour filles et bleus et gris pour garçon.

Les filles sont cantonnées aux poupées et dînettes et les garçons aux voitures et super-héros.

Mais non! Les jeux n’ont pas de sexe!

Tout petit, l’enfant imite ses parents. Le petit garçon peut imiter sa maman pousser la poussette quand elle l’accompagne à la crèche par exemple.
Plus tard, les enfants jouent à des jeux de rôle et se déguisent pour se mettre dans la peau du personnage.

Le psychiatre Serge Hefez l’assure: « Un jouet n’est pas par nature sexué. C’est la famille et la normativité qui poussent l’enfant à le croire. Un enfant est curieux et polymorphe. Il aime découvrir des terrains différents mais a une pression sur les épaules. Dès qu’il sort de la norme, il se sent en souffrance.
La solution est de laisser leurs enfants jouer avec ce qui les intéresse vraiment et en groupe. La mixité est un bienfait. Car plus tard, ces derniers ne vivront pas séparément mais ensemble et auront l’un comme l’autre un métier à trouver et des tâches ménagères à assumer. »

Les premiers livres de bébé

 

La lecture pour bébé peut commencer dès la naissance. Même si bébé ne discerne pas bien toutes les images, il entend votre voix, et ça l’apaise.

La lecture facilite l’acquisition du langage, développe l’imagination, permet d’apprendre à écouter et plus tard, prépare à reconnaître les mots écrits.

Vous pouvez aussi, placer un livre ouvert à côté du tapis d’éveil de bébé afin qu’il regarde les images.

Voilà ma petite sélection de livres pour tout-petits:

  • Et après il y aura de Jeanne Ashbé
  • Regarde dans l’herbe, collection petit Nathan
  • Au lit tout le monde d’Audrey Poussier
  • Bébés chouettes de Martin Waddell
  • Les mains de papa d’Emile Jadoul
  • Mon imagier du corps, collection Kididoc
  • La boîte des papas d’Alain le Saux
  • Beaucoup de beaux bébés de David Ellwand
  • Je vais au parc, collection mes imagiers à toucher, Milan

La vision de bébé

IMG_4165.JPG
Emma devant son premier livre. Un livre-mobile en noir et blanc.

Avant l’âge de deux mois, le nourrisson ne perçoit pas au delà de 20 cm. Sa vision est de 0.5 dixième d’acuité visuelle et son champ de vision de 20 x 20cm.

Il n’a aucune perception des couleurs, des reliefs, ni des distances. Par contre, il perçoit parfaitement les variations d’intensités lumineuses.

Du coup, mieux vaut proposer des livres avec des grandes images et des couleurs très contrastées, afin que bébé discerne les formes.

Si votre bébé est plus âgé, suivez ce lien, il explique mois après mois ce que voit bébé:

http://naitreetgrandir.com/fr/etape/0_12_mois/developpement/fiche.aspx?doc=naitre-grandir-developpement-sens-vue

Référence du livre: Livre mobile de Sunny Kim, Albin Michel Jeunesse.

Les livres de Tana Hoban sont très bien aussi.

Le tapis d’éveil

motricite_libre_sol2

Le tapis d’éveil est important pour le développement moteur de bébé. C’est au sol que bébé va prendre conscience de son corps et réussir à se déplacer petit à petit.

Le premier mois de bébé, le sommeil est quasi omniprésent, les seuls moments où bébé est éveillé, il est dans vos bras. Il en a d’ailleurs besoin pour être rassuré.

Un mois après la naissance de bébé, vous pouvez commencer à le mettre sur le tapis d’éveil en restant à côté de lui. Et semaine après semaine, vous pourrez vous éloignez petit à petit pour étendre du linge ou laver les biberons par exemple (oui, c’est du vécu). Sa vision est encore faible mais vous pouvez le rassurer par votre voix.

 

WordPress.com.

Retour en haut ↑